Aujourd’hui, on vous emmène à la rencontre de Loren, du Domaine Terres de Roa, qui expose avec nous pour la 3e année consécutive. Sa particularité ? C’est le seul domaine de l’appellation AOC Saint-Pourçain certifié en agriculture biologique présent au Salon des vignerons bio d’Auvergne-Rhône-Alpes !

Loren, du domaine Terres de Roa, qui travaille le Tressallier en bio.
Loren, du domaine Terres de Roa, qui travaille le Tressallier en bio.

Quels vins produisez-vous ? Quelles sont leurs spécificités ?

Notre spécificité principale : nous travaillons avec un cépage local autochtone, le Tressallier. Nous produisons des vins classés “IGP Val-de-Loire”, mais aussi des “Saint-Pourçain” sur la base d’un assemblage de Tressallier et de Chardonnay. Notre autre spécificité : nous sommes les seuls producteurs de Saint-Pourçain certifiés bio présents sur le Salon !

Pourquoi avez-vous décidé de passer au bio ?

Le bio, c’est d’abord une conviction forte de mes parents, avec lesquels nous faisons vivre le domaine. En effet, mon père était salarié agricole dans les plaines de la Beauce, dans des exploitations céréalières, où il a été confronté à l’épandage à outrance.

D’où la décision de s’installer en agriculture biologique. C’est chose faite depuis 2010, après une période de conversion entre 2006 et 2009. Engrais, fongicides, pesticides et désherbants de synthèse sont exclus du vignoble.

Quant à moi, j’ai rejoint le domaine il y a 5 ans, après une parenthèse parisienne qui m’a permis d’acquérir des compétences utiles pour le domaine, notamment en matière administrative et commerciale.

Depuis quand et pourquoi exposez-vous sur le Salon des vignerons bio d’Auvergne-Rhône-Alpes ?

En 2020, ce sera notre 3e participation au Salon des vignerons bio d’Auvergne-Rhône-Alpes. Ce salon est en accord avec nos convictions : nous avons fait le choix de ne participer qu’à des événements qui mettent en avant exclusivement des produits biologiques ou en biodynamie, et non des salons présentant des vins conventionnels à leurs visiteurs.

Ce salon présente aussi un autre atout : il permet de rencontrer à la fois des particuliers et des professionnels, avec un ancrage local fort qui compte pour nous.

Un mot pour convaincre nos lecteurs d’y venir ?

Nous représentons une petite appellation, certes, mais prometteuse. Elle est en train de prendre un virage à 180° : si nous faisions figure de pionniers en 2010, des vignerons récemment installés contribuent à son renouveau.

L’utilisation du Tressallier en est une belle vitrine. Mais aussi le bio : 3 conversions sont en cours, un exploitant a obtenu sa certification en septembre. Le Salon des vignerons bio d’Auvergne-Rhône-Alpes est une occasion de (re)découvrir ce terroir !


Merci à Loren de nous avoir accordé cette interview ! Pour en savoir plus sur Loren et Terres de Roa, nous vous invitons à consulter leur site web.


Et si vous souhaitez découvrir d’autres exposants, nous vous invitons à partir à la rencontre de Lucie, du Domaine des 4 vents, vétéran du Salon !