Depuis 2017, le bar-restaurant Pampille, à Saint-Étienne, a fait le choix du local et du bio : si vous passez dans la région, vous pouvez y déguster et y goûter charcuteries, fromages, bières et vins de la région, tous produits dans un rayon de 200 kilomètres autour de la ville. Et sur la carte des vins, vous pouvez retrouver bon nombre de cuvées produites par les exposants du Salon des vignerons bio. Interview de Benjamin, qui nous explique comment ses convictions ont guidé l’élaboration de sa carte. 

Le bar-restaurant Pampille, à Saint-Étienne, propose une carte de produits très locaux !

Pourquoi inscrire à votre carte exclusivement des vins produits à moins de 200 km ?

L’ensemble de notre offre s’inscrit dans cette démarche, un approvisionnement à moins de 200 km de Saint-Étienne. Nous avons ainsi voulu mettre en avant notre territoire en valorisant les circuits courts, afin de constituer une offre reflétant un maximum la diversité de nos terroirs. Notre localisation nous a incités à travailler en profondeur autour des différentes régions viticoles qui nous entourent afin de créer une carte de plus de 700 références.

Pourquoi inscrire des vins bio à votre carte ?

C’est une question d’éthique. Il est aujourd’hui inconcevable de fermer les yeux sur certaines pratiques dans l’agriculture… il est primordial pour nous de transmettre à nos clients l’importance du travail des hommes et des méthodes utilisées dans les vignes. Le vin est un plaisir, mais il reste par sa conception, porteur de messages !

Quelle est la proportion de vins bio sur celle-ci ? Combien de vos partenaires exposent à Condrieu ?

Les vins bio occupent environ 90% de notre carte des vins. Nous travaillons actuellement avec 11 vignerons présents sur le salon : le Domaine Verdier Logel, le Domaine Les Déplaude de Tartaras, le Domaine Yvan Bernard, le Clos de la Bonnette, le Domaine Monier-Pérreol, le Domaine Lionnet, le Domaine des Bruyères, le Domaine des 4 Vents, le Domaine Éric Texier, le Domaine des Accoles et le Domaine Louis Magnin.

Comment êtes-vous entré en contact avec l’Association des vignerons bio ?

Par le biais des vignerons, tout simplement !

Un mot pour inciter nos lecteurs à nous rendre visite l’année prochaine ?

Il s’agit d’un RV immanquable pour les amateurs de vin de notre région ! Nous avons la chance de découvrir chaque année les nouvelles cuvées de grands vignerons, le tout dans un espace familial et à taille humaine.

Retrouvez nos précédentes interviews ici :

À la rencontre de Loren, du Domaine Terres de Roa
À la rencontre de Lucie, du Domaine des Vents